Peintures

Description du tableau d'Abram Arkhipov «Blanchisseuses»

Description du tableau d'Abram Arkhipov «Blanchisseuses»



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

A. Arkhipov a poursuivi sa carrière dans le domaine de la peinture de genre, en tirant divers épisodes de la vie des paysans. La toile des blanchisseuses, qui révèle le thème du travail dur et débilitant, Arkhipov a commencé à la fin des années 1890 et s'est terminée en 1901. Pendant ce temps, deux versions de la peinture ont été créées. L'œuvre "Blanchisseuses" est l'une des plus célèbres et en même temps l'une des plus importantes de l'œuvre de l'artiste.

Le tableau a été conçu à Moscou et inspiré de visites de blanchisseries situées non loin du marché de Smolensk. Cependant, un autre endroit a été choisi pour la pose - un coin de l'atelier d'Arkhipov, où l'éclairage correspondait au sous-sol de la buanderie.

La première version de la toile couvre un plus grand nombre de figures, la seconde est plus concise. Dans le premier mode de réalisation, un groupe de blanchisseuses forme un cercle de composition et ressemble à un seul ensemble. L'habileté de l'artiste se traduit par leur épuisement causé par un travail exorbitant, et l'effet du mouvement est obtenu grâce à l'utilisation de réflexes lumineux jouant sur les surfaces humides des objets et les visages pâles des femmes. Dans la deuxième version de l'image, le thème du travail acharné se révèle à travers l'image de la vieille lavandière assise près de l'auge avec du linge et voûtée de fatigue.

La couleur de l'image est basée sur des nuances de couleurs grises, violettes et lilas. De larges traits véhiculent l'éclat du sol mouillé, l'air saturé d'humidité, la vapeur tourbillonnante autour des laveries et l'éclairage pâle d'une petite fenêtre, dont le bord est visible sur la photo.

La peinture des blanchisseuses montre principalement un motif social: une fatigue extrême due au travail acharné et la prise de conscience du désespoir de sa situation, ce qui provoque également une angoisse chez les femmes, un sentiment de désespoir et d’apathie. En plus du contexte social, un nouveau style artistique se réalise dans l'image: généralisation de la forme, rejet presque complet du détail dans l'image, travail à grands traits et désir d'écriture libre.





Peinture de Raphael Madonna and Child


Voir la vidéo: LES MURAILLES DE JÉRICHO - Ancien Testament, ép. 22 - VF (Septembre 2022).